Objectif minceur

Les 4 phases du régime Dukan : conseils et mises en garde

Le régime Dukan est basé sur la consommation de produits laitiers maigres, de légumes et de poissons et viandes riches en protéines mais pauvres en matières grasses. Le mode d’action de Dukan régime est similaire à celui d’autres régimes à base de protéines. En ne consommant pas de glucides, le corps manque d’énergie nécessaire, il doit donc s’attaquer aux réserves de graisse et les convertir en énergie. Ainsi, le plan diététique Dukan entraîne également une perte de poids.

Introduction au régime Dukan

Afin de ne pas souffrir de sensation de faim pendant un régime Dukan et d’absorber d’autres substances vitales, le corps est nourri d’aliments contenant des protéines. Bien que ces aliments aient un effet rassasiant et nourrissent les muscles, ils ne peuvent pas être convertis en énergie par le corps. La prise de poids n’est donc pas possible. Les légumes également inclus dans le régime de Dukan sont riches en fibres, en eau, en vitamines et en minéraux. Cela peut aider à lutter contre la fatigue et l’apathie pendant le régime.

Le régime Dukan développé par Pierre Dukan est moins dépendant de l’élimination des glucides que d’autres formes de régimes à faible teneur en glucides. Après une première phase de perte de poids, durant laquelle, selon le plan d’alimentation de Dukan, seuls les protéines maigres, les produits laitiers non gras et les légumes devraient être consommés, la consommation de glucides avec modération est envisagée. Les aliments riches en graisses doivent également être évités, car ils entraînent une augmentation du taux de cholestérol dans le sang et la graisse peut également boucher les artères.

Les quatre phases du régime Dukan

1ère phase : Phase d’attaque

Phase 2 : Phase de renforcement ou croisière

Phase 3 : Phase de consolidation

Phase 4 : Phase de stabilisation

Les risques liés au régime Dukan

Les personnes qui souffrent d’une maladie des reins ou du foie doivent toujours consulter un médecin avant de suivre un régime Dukan. Comme l’apport élevé en protéines fournit une grande quantité de déchets métaboliques, cela signifie beaucoup de travail pour les reins.

L’excrétion de ces substances nécessite également l’élimination d’une grande quantité de liquide de l’organisme. Il est donc important de toujours boire beaucoup. Même une goutte déjà existante peut s’aggraver pendant un régime Dukan.

 

Les clés pour mieux comprendre les régimes protéinés comme Dukan

Pourquoi faire un régime protéiné ?

Mincir vite et sans se priver est le rêve de ceux qui vivent en crise d’équilibre. Et c’est la promesse du régime protéiné créé par le médecin et nutritionniste français Pierre Dukan. Selon la méthode, il est possible de perdre 2 à 3 kilos dès la première semaine avec un régime composé uniquement de protéines maigres dans la phase initiale du régime.

Avec une proposition similaire, le régime protéiné développé dans les années 1960 par le cardiologue américain Robert Atkins préconise également une réduction drastique des glucides, surtout dans la phase initiale.

Mais contrairement à Dukan, il ne restreint pas la consommation de formes plus lourdes de protéines et libère les aliments plus gras. C’est pourquoi le Dukan est parfois considéré comme une version allégée de l’Atkins.

Corps et métabolisme

Le régime protéiné Dukan recommande au moins 20 minutes de marche par jour pour compléter la rééducation alimentaire. Par ailleurs, Atkins ne fait aucune mention des activités physiques. Cependant, l’objectif des deux est d’augmenter la consommation de protéines au détriment des glucides.

Cette stratégie stimule le métabolisme pour qu’il utilise les réserves de graisse comme source d’énergie. En outre, il accélère la perte de poids et prépare l’organisme aux étapes suivantes, au cours desquelles les aliments tels que les farines et les céréales reviennent progressivement dans l’assiette et la perte de poids se fait plus lentement pour atteindre le point idéal de maintien.

La consommation de légumes est importante pour maintenir le métabolisme en activité dans les régimes à base de protéines.

Les restrictions

Dans les régimes protéinés Dukan et Atkins, la restriction de certains aliments dépend des conditions personnelles et de la répartition en étapes du programme. Dans les phases initiales (attaque dans Dukan et induction dans Atkins), le régime devient presque exclusivement protéiné. En effet, la consommation de glucides et de sucreries n’est pas autorisée.

Dans le régime protéiné de Dukan, il faut consommer des aliments tels que la viande, les œufs, le blanc de dinde, le yaourt naturel et le son d’avoine, tous deux sans graisse ajoutée. Cette recommandation fait partie de la première étape. La perte de poids y est, selon les participants, nettement plus importante.

Dans la deuxième étape, certains légumes et verdures entrent en jeu. Parmi eux :

Les fruits, en revanche, ne sont autorisés que dans la troisième phase (consolidation dans Dukan et pré-maintenance dans Atkins). Même dans cette phase, les glucides entiers et certains fromages sont également autorisés.

Enfin, dans l’étape destinée à maintenir le résultat (la « stabilisation » chez Dukan et le « maintien continu » chez Atkins), il est recommandé de manger des viandes maigres. En outre, trois portions de fruits et trois cuillères de son d’avoine par jour. Les sucreries et les glucides raffinés sont autorisés, mais avec des restrictions.

Régime protéiné : impact sur l’organisme

Pour perdre du poids de manière saine et efficace, il est nécessaire de maintenir un régime riche en fruits et en légumes crus.

Pour une nutritionniste, un apport en protéines supérieur à 0,8 g/kg de poids corporel est néfaste, surtout pour les personnes prédisposées à développer des maladies du foie et des reins.

Une nutritionniste spécialisée dans la nutrition végétarienne, affirme que le problème du régime protéiné n’est pas seulement l’absence de glucides, mais aussi l’excès de protéines.

Lorsque la personne néglige les glucides dans son alimentation, le corps a tendance à chercher des sources d’énergie. Ensuite, au lieu de l’éliminer des tissus graisseux, il commence à éliminer les muscles du corps. Même le risque est grand pour certains organes vitaux. C’est parce que le foie travaille beaucoup plus dur avec la charge élevée de protéines non assimilées par l’organisme, et les reins, parce qu’ils sont responsables de l’élimination des acides aminés en excès, sont surchargés, explique-t-il.

Pour ceux qui veulent perdre du poids de manière saine et efficace, la nutritionniste indique que l’astuce consiste à conserver une alimentation riche en fruits et légumes crus, avec des glucides complets, des tubercules et peu de viande rouge. Vous pouvez également ajouter au menu des produits laitiers écrémés, des haricots de toutes sortes et une quantité minimale de sucres et de graisses.

En adoptant ce mode d’alimentation sain, les gens se rendent compte que le poids revient naturellement à la normale. En outre, le corps fonctionne plus harmonieusement, l’esprit travaille plus facilement et le sommeil est meilleur. On devient même plus beau, car la peau et les cheveux sont le reflet de la santé, déclare la nutritionniste.

Régime protéiné : faut-il que ce soit uniquement de la viande ?

Contrairement à ce qu’il semble, le régime protéiné ne concerne pas uniquement la viande. Au sein d’Atkins, par exemple, il y a ceux qui ne consomment pratiquement pas d’aliments gras et d’origine animale.

Pour ceux qui, pour des raisons cliniques ou sportives, estiment devoir augmenter le pourcentage de protéines dans leur alimentation et ne pas consommer de graisses animales, elle recommande de privilégier le groupe de légumes qui en contient le plus – les haricots – au lieu de la viande. Une cuillère par jour de n’importe quel type de haricot fournit la quantité de protéines recommandée par l’OMS.

 

Quitter la version mobile