Guide de l’alimentation saine pour les hommes

Guide de l’alimentation saine pour les hommes

Une mauvaise alimentation est reconnue comme l’un des facteurs de risque les plus courants de plusieurs cancers masculins. Pour pouvoir manger sainement, il est essentiel de bien comprendre la valeur nutritionnelle des aliments, les portions à consommer quotidiennement et le principe de l’équilibre alimentaire. Voici alors 4 règles fondamentales de nutrition pour les hommes.

Règle n°1 : Éliminez le Fast Food de votre alimentation

Manger sain et équilibré n’est pas toujours facile, surtout pour les hommes qui ne savent pas cuisiner et ceux qui manquent de temps pour le faire. Pour cette raison, on note une nette prédilection chez la gente masculine pour le fast food. Burger, pizza, sandwich, fritures, tous ces plats que vous chérissez tant messieurs sont riches en calories. Vous pouvez en consommer en grande qualité sans même vous en rendre compte. Sans compter qu’ils contiennent de mauvaises graisses qui menacent votre santé cardio-vasculaire et augmentent le taux de toxicité dans votre organisme.

Si vous souhaitez diminuer ces risques, vous devez écarter ces aliments de vos repas. Cela ne signifie pas que vous aurez à y renoncer définitivement, mais votre hygiène alimentaire principale ne doit pas être fondée sur le fast food. Lorsqu’on a des horaires administratifs, on est tentés de se rendre au premier restaurant du coin pour manger rapidement et reprendre le travail. Pour supprimer cette tentation, prévoyez toujours vos déjeuners à l’avance. Vous pouvez emporter avec vous des plats préparés la veille à la maison. Si vous manquez de temps pour le faire, mangez au restaurant, mais choisissez parmi les enseignes spécialisées dans le healthy food.

Règle n°2 : Composez des repas équilibrés

Qu’est-ce qu’un repas équilibré ? Tout d’abord, vous devez savoir que le nombre de calories qu’un homme doit consommer quotidiennement dépend de son âge et de son niveau d’activité. Hormis l’apport calorique, un repas équilibré est composé de glucides, de protéines et de lipides. Ces éléments sont la base si vous souhaitez manger sain et équilibré. Votre menu doit alors contenir des glucides comme du riz, des pâtes de blé complet, des pommes de terre, des céréales et des légumineuses. Il est vivement conseillé d’éviter la farine et le pain dont l’indice glycémique est très élevé. Préférez le blé et d’autres sources plus bénéfiques pour votre organisme.

Si les glucides assureront l’énergie dont avez besoin pour être en forme et rassasié toue la journée, les protéines sont l’allié indispensable pour fortifier vos complexes musculaires. Vous en trouverez dans le lait, les œufs, le blanc de poulet, les viandes rouges et le poisson par exemple. Enfin, votre menu doit contenir des lipides. Contrairement à ce que vous pouvez penser, ces derniers sont essentiels pour la synthèse protéinique et hormonale. Même si les matières grasses en contiennent, vous devez leur préférer des produits et aliments plus sains comme le poisson gras, l’huile d’olive et les viandes.

A savoir : Pour schématiser, un repas équilibré doit contenir 50 % de glucides, 30 % de protéines et 20 % de lipides. Exemple : une tasse de riz, une tranche d’escalope de poulet et des légumes assaisonnés avec une cuillère d’huile d’olive.

Règle n°3 : Consommez essentiellement des légumes et des fruits

On ne le dira jamais assez, mais la consommation de légumes est primordiale pour être en bonne santé. Cette règle signifie que vous devez en prendre crus, secs ou cuits selon vos envies. Néanmoins, des études récentes indiquent que les légumes crus apportent plus de bienfaits à l’organisme. On assiste d’ailleurs à un nouveau phénomène appelé « crusine » par opposition à « cuisine ». Misez aussi sur les légumes verts ! Très faibles en calories, ils favorisent le transit intestinal grâce aux fibres et vitamines qu’ils contiennent. En d’autres termes, si vous êtes incapable de renoncer au grignotage, ayez toujours quelques crudités à portée de main : des carottes, du concombre, des tomates-cerises, des radis, des feuilles de laitue, etc.

Pour les fruits, il faut être plus prudent. De nombreuses variétés sont riches en sucre. En consommer en grande quantité peut vite chiffrer sur votre apport calorique journalier. Mieux vaut alors vous limiter à ceux qui contiennent très peu de calories comme les pommes, les pastèques, la framboise, le pamplemousse… Pour les autres, restez vigilent !

Règle n°4 : Épicez vos plats

Pour pouvoir manger suffisamment de légumes et de repas légers, il est impératif de trouver un moyen efficace de les rendre plus appétissants. Les épices seront alors votre allié minceur et santé. Source exceptionnelle d’antioxydants, ils donneront à vos repas plus de saveurs. Cumin, curcuma, cannelle, variez les goûts si vous ne voulez pas tomber dans une monotonie culinaire qui vous dégoûtera rapidement du healthy food.

Les épices possèdent aussi des vertus inestimables pour le bon fonctionnement de votre organisme. Le romarin est, par exemple, connu pour sa capacité à soulager les douleurs articulaires. Quant au poivre, il stimule la circulation sanguine et diminue les infections respiratoires.

A noter : Pensez aussi à bien décorer vos assiettes. Un plat qui donne envie sera consommé avec plaisir et vous aidera à maintenir une hygiène alimentaire saine et parfaitement équilibrée.



IMC


L'indice de masse corporelle est un indicateur utile des risques pour la santé liés à un surpoids et à un poids insuffisant. C'est une valeur qui permet d'évaluer la corpulence d'une personne. Ce calcul prend en compte à la fois la taille, et à la fois le poids.

lebootcamp


C'est une méthode minceur, créée par Valérie Orsoni, pour retrouver et stabiliser le poids idéal. Elle est formée de 4 phases Detox, Attaque, Équilibre, Booster et dispose 4 piliers : la nutrition, le fitness facile, la motivation et la gestion du stress et du sommeil.