Améliorer son estime de soi en repoussant ses limites

De notre estime de soi dépend la façon dont nous nous évaluons, nos perceptions, ce que nous croyons être et ce que nous sommes capables de faire. Pourtant, l’estime de soi a peu à voir avec notre vrai talent ou nos capacités, mais elle reste la pierre angulaire qui nous permet de commencer à nous améliorer personnellement. Les personnes qui ont une faible estime de soi ou qui ont peu d’estime pour elles-mêmes et leurs capacités penseront : surmontez-moi ? Pour quoi faire ? D’autres se figent au point de se sentir incapables d’avancer, accusant la situation dans laquelle ils se trouvent ou l’environnement qui les entoure.

Jusqu’où pouvez-vous aller ?

Ce n’est qu’en apprenant à vous connaître et en explorant vos talents que vous pourrez commencer à développer tout votre potentiel. Cependant, ce potentiel qui attend de se manifester peut être réprimé par manque de confiance en soi ou par une mauvaise estime de soi. Il ne fait aucun doute que, dans ce processus d’exploration de nos talents, il n’y a pas d’autre solution que de faire face à la pire de nos peurs : nous-mêmes. Une image à laquelle sont liées nos limites, notre passé, nos blessures, notre manière particulière d’être. Les doutes sur l’adéquation à une situation, sur la possibilité de faire quelque chose ou sur le fait que ce que nous nous traînons dans notre bagage émotionnel nous permettra d’avancer, tout cela nous effraie. Ce n’est qu’avec le courage d’être soi-même, de s’accepter tel qu’on est et de s’aimer inconditionnellement que l’on peut commencer à guérir son amour-propre et, par conséquent, être en mesure de laisser aller son potentiel.

Faites la paix avec vous-mêmes : acceptez vos faiblesses

Une bonne estime de soi implique d’être conscient de ses forces et de ses faiblesses. Accepter les deux, c’est ce qui rend possible l’amour de soi, et c’est aussi ce qui nous fait aimer les autres. Tout ce que nous portons en nous fait partie de nous. Reconnaître nos faiblesses nous donne la force de nous dépasser. Ne pas le faire, en revanche, nous rend vulnérables. Faire la paix avec soi-même permet de se libérer des limites imposées ou acceptées par les autres. Faire la paix avec soi-même signifie accepter ces faiblesses, s’appuyer sur elles pour faire ce premier pas vers le dépassement personnel.

Ce que les autres pensent de vous ne doit pas avoir d’importance pour vous.

Aucun d’entre nous n’est un billet de 10 euros que tout le monde peut apprécier. Essayer de satisfaire le monde entier est inutile, surtout si nous oublions que les premiers à être fiers de nos actions sont nous-mêmes. À tel point qu’ils disent ou jugent les autres, à la fin chacun suit sa propre voie. Votre chemin, votre vie, cela doit vous intéresser. Ce que les autres pensent de vous, c’est leur affaire. Il n’est pas facile de surmonter la peur des regards de la société, la peur du rejet, de ce qu’ils diront, des obstacles que cela mettra sur votre chemin. Cependant, ce que les autres peuvent dire ou penser n’a que le pouvoir que vous décidez de leur donner. Regardez en vous-même et décidez qui vous voulez satisfaire : les spectateurs ou l’acteur. Lorsque vous le faites, gardez à l’esprit que votre vie n’est pas une pièce dont le scénario a déjà été déterminé par un auteur qui essaie de satisfaire le public payant. N’oubliez pas que beaucoup ne verront qu’une version limitée de vous. Personne mieux que vous ne peut connaître vos raisons, vos objectifs et vos efforts. Et n’oublions pas l’envie, qui transforme les personnes ayant une faible estime de soi ou de mauvaises valeurs en des êtres de bas calibre qui ne mesurent leurs propres succès que s’ils sont supérieurs à ceux des autres ; même si pour atteindre certains résultats, ils se trouvent obligés de passer outre et de pousser quelqu’un. Ne laissez pas cela vous bouleverser. Le dépassement de soi passe aussi par le dépassement du regard des autres, qui vous regardent pour ce que vous êtes et comment vous voulez être.

Qu’est-ce que le dépassement de soi ?

Le dépassement de soi consiste à repousser ses limites en dehors de ce que l’on imagine atteignable et réalisable. Plutôt que de fuir des situations complexes, on prend son courage à deux mains et on décide de les affronter, de les solutionner. Qu’il s’agisse de limites sur le plan physique, éducatif ou culturel, on met alors notre mental à l’épreuve pour dépasser les barrières que l’on se crée. Le manque de confiance en soi, la peur de l’échec ou bien encore la démotivation sont autant d’obstacles psychologiques qui nous freinent dans notre cheminement. Ils sont souvent bien plus handicapants que nos obstacles physiques. Les athlètes paraplégiques sont sans doute la plus belle preuve que l’entraînement mental permet de repousser les limites physiques et de réaliser des exploits. Vous pensez que le dépassement de soi ne vous concerne pas car vous doutez de vos capacités ? Sachez que vous l’expérimentez déjà sans même peut-être le savoir. Selon vos objectifs, un accompagnement personnalisé et un renforcement mental adaptés, vous permettront de modifier votre perception de la difficulté au point de vous sentir capable,  aussi bien à la maison que dans le cadre du travail, de soulever des montagnes. Réveillez donc le compétiteur qui se cache en vous et demandez à votre entourage de vous encourager, non pas pour battre les autres mais pour vous mieux vous connaître.

Les bienfaits du dépassement personnel

  • Gagner en connaissance de soi : on ne peut s’améliorer qu’en ne se connaissant soi-même. Se confronter à soi permet de se tester et de se découvrir plus en profondeur. Ce n’est finalement pas tant l’objectif en soi qui importe mais le chemin parcouru pour l’atteindre.
  • Renforcer la confiance en soi : repousser ses limites est une source de bien-être et rehausse l’estime de soi. Le simple fait de se lancer un défi, sans pour autant en connaître l’issue, vous remplira de fierté et de satisfaction.
  • Modifier sa perception des obstacles : lorsque l’on se rend compte que l’impossible devient possible, on s’ouvre à un monde où les obstacles rencontrés ne sont plus une limite en soi. Grâce au dépassement de soi, vous n’aurez plus la sensation d’être face à un mur mais simplement face une nouvelle marche à gravir.
  • Améliorer son quotidien : le renforcement mental permet de chasser les pensées parasites, d’améliorer son attention, sa mémoire et sa concentration.

Les 7 clés du dépassement de soi

– Identifiez vos forces et vos faiblesses

Se dépasser implique de connaître ses forces et ses faiblesses, que ce soit sur le plan personnel ou professionnel. Avoir conscience de votre potentiel vous permettra de repousser vos limites, et de transformer peu à peu vos faiblesses en atouts. Plutôt que de vous reposer sur vos lauriers et vos acquis, prenez donc du recul et listez vos champs d’amélioration possibles afin de mieux vous connaître.

– Soyez honnête avec vous-même

Arrêtez de vous trouver des excuses, bonnes ou mauvaises, repoussant vos échéances. N’avez-vous pas déjà remarqué que : vous trouvez toujours du temps pour naviguer sur les réseaux sociaux, regarder une série ou appeler vos amis alors que vous n’en avez jamais pour faire 15 minutes d’étirements ou d’abdominaux ? Vous vous autorisez restaurant ou shopping alors que vous dites sans arrêt ne pouvoir vous inscrire à tel cours ou atelier, faute d’argent ? Il est peut-être temps de recentrer vos priorités le temps du challenge. Vous verrez que tout est question de volonté et que vous n’en retirerez que du positif.

– Lancez-vous des défis

Une fois que vous avez analysé vos points forts et vos points faibles, et mis de côté toutes excuses parasites, il est temps de se lancer dans l’aventure. Visez des petits défis dans un premier temps, puis si vous le souhaitez, des challenges plus ambitieux dans un second temps. Personne n’est devenu champion du jour au lendemain.

– Mettez en place un plan de travail

Pour atteindre vos objectifs, concoctez-vous un plan de travail de dépassement tenant compte de vos impératifs et de vos objectifs. L’organisation sera votre meilleure alliée. Vous aurez ainsi une meilleure visibilité de votre évolution en fonction de vos disponibilités et du temps que vous consacrez à votre challenge.

– Ne vous comparez pas aux autres

Vous imposez une marche de 5 kilomètres par jour pendant 1 mois pourrait vous paraître ridicule à côté de vos amis sportifs qui se lancent comme challenge de courir le prochain marathon. Peu importe ! Le principal est que chacun se centre sur son objectif et se motive pour relever le défi. Dans le cadre du dépassement de soi, le seul adversaire que vous pourrez rencontrer c’est vous-même.

– Acceptez l’échec

Qu’il s’agisse d’artistes, de sportifs ou d’entrepreneurs de renom, tous ont connu des phases de doutes, de remises en question et des échecs. Ne soyez donc pas trop dur avec vous-même, restez humble et reprenez votre défi autant de fois qu’il le faudra jusqu’à le remporter. Chaque leçon que vous aurez apprise durant ce processus vous permettra de vous approcher pas à pas de la réussite. La clé du succès ? La persévérance.

– Félicitez-vous

Que vous ayez remporté votre défi ou non, le simple fait d’avoir tenté de vous dépasser est une victoire en soi. Alors plutôt que de vous focaliser sur ce que vous n’avez pas atteint ou de regarder ce qu’il vous reste à gravir, appréciez le chemin que vous avez parcouru. Vous en ressortirez grandi, fier et plus confiant.

5 exemples progressifs de dépassement de soi

1) Vous pensez être incapable de vous lever tôt ? Commencez par avancer votre réveil de 5 minutes chaque matin. Vous modifierez ainsi votre cycle du sommeil en douceur et la mise en place de ce nouveau rythme vous apportera d’autant plus de satisfaction.

2) Vous êtes fatigué de votre routine à la salle de sport ? Lancez-vous le défi, seul ou en groupe, de participer à la prochaine course de 5 ou 10 kilomètres de votre ville. Montée d’adrénaline garantie.

3) Vous redoutez de parler en public ? Inscrivez-vous à un cours de théâtre pour vaincre votre peur et participez à la représentation de fin d’année. Sortir de votre zone de confort vous permettra d’évoluer plus vite encore.

4) Vous pensez que vous êtes nul en langues étrangères ? Plutôt que de buter sur vos livres de conjugaison et grammaire, utilisez des applications ludiques pour apprendre du vocabulaire et faites des échanges linguistiques. Vous serez surpris de vos progrès.

5) Vous culpabilisez de ne manger que des produits pré-cuisinés ? Réservez-vous une demi-journée pour acheter des légumes locaux et préparer de petits plats simples. Vous éprouverez du plaisir à cuisiner des produits bons et savoureux.


IMC

IMC


L'indice de masse corporelle est un indicateur utile des risques pour la santé liés à un surpoids et à un poids insuffisant. C'est une valeur qui permet d'évaluer la corpulence d'une personne. Ce calcul prend en compte à la fois la taille, et à la fois le poids.

lebootcamp

Bootcamp


C'est une méthode minceur, créée par Valérie Orsoni, pour retrouver et stabiliser le poids idéal. Elle est formée de 4 phases Detox, Attaque, Équilibre, Booster et dispose 4 piliers : la nutrition, le fitness facile, la motivation et la gestion du stress et du sommeil.