Le régime alimentaire préconisé afin d’atténuer le syndrome prémenstruel

Chaque mois, de nombreuses femmes ressentent une tension prémenstruelle qui s’accompagne généralement de symptômes désagréables tels que crampes, rétention d’eau, irritabilité, anxiété, migraine, douleurs dans les jambes et dans les seins. Mais il peut être plus facile que vous ne le pensez de soulager l’inconfort causé par cette période. L’alimentation peut être une grande alliée pour soulager les symptômes prémenstruels, car presque tous ont un rapport avec des nutriments qui peuvent être manquants ou en excès dans l’organisme. Le regime alimentaire riche en produit laitier, la vitamine et les aliments riches en oméga 3 et en oméga 6. Et puis, il suffit de faire quelques ajustements sur votre alimentation pour diminuer le syndrome prémenstruel.

Ce qu’il faut éviter pour diminuer le syndrome prémenstruel.

La vie des femmes est soumise à divers situation. En effet, pour éviter la maladie, la dépression et les douleurs au cours des règles. Il existe des nourritures qu’il faut inclure dans l’alimentation. Le régime SPM ou syndrome prémenstruel doit être riche et équilibrée. Il est normal que pendant le SPM, une femme ressente un fort désir de consommer du chocolat en raison de l’anxiété et de l’irritabilité présente pendant cette période. Mais bien que le chocolat ait des propriétés apaisantes, il peut aggraver ces problèmes. Il est également conseillé d’éviter les saucisses, le jambon, les conserves et les aliments riches en sodium tels que le bouillon de viande et la sauce anglaise. Limiter la consommation de sucre, de confiture, de gelée et de miel à un maximum d’une fois par semaine. Prenez des aliments riches en vitamines (surtout les légumes et les fruits), des nourritures avec des taux d’oméga-3 ou oméga-6 important (comme du poisson) et des produits laitiers comme de l’yaourt. Il est important de prendre des aliments riches en calcium, en magnésium et en vitamine. Le spm ou syndrome prémenstruel est un état passager chez les femmes avant l’apparition des règles. Le cycle menstruel est périodique jusqu’à la ménopause, il est important de prendre des aliments riches en produits laitiers, des légumes et des fruits, mais également du poisson riche en oméga-3 et oméga -6.

Ce qu’il faut inclure dans l’alimentation de la femme.

Environ dix jours avant les menstruations, on constate une diminution du calcium, du magnésium et de la vitamine B6 dans le corps de la femme. Par conséquent, les aliments riches en calcium tels que le lait, le yaourt et le fromage blanc devraient être inclus dans le régime alimentaire pour diminuer les symptômes du SPM. Préférez les versions écrémées et moins grasses. Le chocolat en tant que source de magnésium peut être remplacé par des aliments plus sains comme l’ananas, la mangue, le maïs, la betterave, bananes originaires et les légumes verts. La vitamine B6, quant à elle, se trouve dans les viandes, la levure de bière, les lentilles, les céréales complètes, les pommes de terre et les bananes. Il est également conseillé de consommer davantage d’aliments riches en fibres, tels que les légumes et les fruits, car ils contribuent à éliminer l’œstrogène, l’hormone qui est la principale responsable de la PMT. De plus, l’ingestion d’huile de ginko biloba et de primevère, riche en acides gras, contribue à la réduction du gonflement du ventre pendant les périodes menstruels. Le régime SPM doit être pris en compte par la sécurité social pour éviter les douleurs et la dépression pendant les règles. Il est important que le changement des habitudes alimentaires s’accompagne d’un exercice physique qui doit toujours être pratiqué sous la direction d’un professionnel. Un autre conseil pour soulager les symptômes de la PMT est de renforcer la consommation d’eau, de jus et de thé pour éviter la rétention de liquides. Les informations données sont uniquement à titre d’information. Il n’est pas destiné à remplacer les conseils et le soutien des médecins, des nutritionnistes, des psychologues, des professionnels de l’éducation physique ou d’autres spécialistes.


IMC

IMC


L'indice de masse corporelle est un indicateur utile des risques pour la santé liés à un surpoids et à un poids insuffisant. C'est une valeur qui permet d'évaluer la corpulence d'une personne. Ce calcul prend en compte à la fois la taille, et à la fois le poids.

lebootcamp

Bootcamp


C'est une méthode minceur, créée par Valérie Orsoni, pour retrouver et stabiliser le poids idéal. Elle est formée de 4 phases Detox, Attaque, Équilibre, Booster et dispose 4 piliers : la nutrition, le fitness facile, la motivation et la gestion du stress et du sommeil.