La surcharge pondérale favorise-t-elle le risque de sclérose en plaques chez les enfants ?

Le surpoids chez les enfants est souvent sous-estimé et peut facilement mener à des troubles de santé relativement graves. Les pathologies étant principalement détectés à partir des symptômes, il est généralement trop tard à ce stade pour prévenir l’apparition de maladies, qui peuvent en plus imposer à vies selon leur nature. Mais ce qu’on appelle la graisse de bébé peut notamment avoir de graves conséquences et même augmenter le risque de sclérose en plaques chez votre enfant.

Les enfants en surpoids souffrent-ils plus fréquemment de sclérose en plaques ?

Les enfants et les jeunes sont de plus en plus gros. Par exemple en Allemagne, 15 % des enfants âgés de 3 à 17 ans sont déjà en surpoids et plus de 6 % souffrent même d’obésité. Parmi les causes figurent une suralimentation superficielle, des aliments malsains tels que les sucreries, les plats préparés et la restauration rapide, la consommation de médias et le manque d’exercice.

Le surpoids peut notamment avoir des conséquences défavorables non seulement chez les adultes mais aussi chez les enfants. Il s’agit notamment du diabète de type 2, des troubles hormonaux et, enfin et surtout, des problèmes psychologiques.

Les chercheurs ont maintenant trouvé le fond d’un autre problème. L’étude qui a été réalisée porte sur la question de savoir dans quelle mesure le surpoids chez les enfants est associé à la sclérose en plaques (SEP).

Les symptômes dont souffrent les enfants lorsqu’ils sont atteints de la SEP

L’escarre multiple est une maladie inflammatoire chronique auto-immune du système nerveux central. La sclérose en plaques apparaît généralement entre 20 et 40 ans, mais chez environ 6 % des personnes touchées, les premiers signes de la maladie apparaissent dans l’enfance. Les rechutes sont plus fréquentes chez les jeunes patients que chez les adultes.

Les symptômes comprennent des troubles sensoriels, visuels ou de l’équilibre ainsi que des déficiences motrices, qui peuvent disparaître complètement entre les rechutes. Les enfants atteints de sclérose en plaques doivent souvent s’absenter de l’école et souffrent également de problèmes de concentration et de fatigue, ce qui peut affecter leur scolarité et leurs choix de carrière.

Environ 30 % des enfants atteints de sclérose en plaques souffrent de surpoids ou d’obésité

Comme les enfants sont relativement peu touchés par la sclérose en plaques et que la recherche causale en est encore à ses débuts, les scientifiques se sont fixé pour objectif de faire la lumière sur le sujet. Ils ont donc examiné les données sanitaires de 453 enfants atteints de la sclérose en plaques dans l’enfance et l’adolescence.

Les chercheurs ont découvert que 13 % des enfants atteints de sclérose en plaques étaient en surpoids et que près de 15 % d’entre eux étaient obèses. Cette seule constatation indique clairement que le surpoids et l’obésité chez les enfants augmentent le risque de développer la sclérose en plaques.

Il a également été constaté que ces enfants ne répondaient pas bien aux médicaments contre la sclérose en plaques et avaient un taux de rechute plus élevé. Plus ils étaient obèses, plus le taux de rechute était élevé.

Protéger un enfant contre la sclérose en plaques

Les causes de la sclérose en plaques sont multiples. Selon l’état actuel de la recherche, les facteurs génétiques et les influences environnementales vont de pair. Toutefois, si la génétique ne peut être améliorée, il est en outre possible d’améliorer le mode de vie des enfants afin de normaliser leur poids et de réduire le risque de sclérose en plaques

Veillez donc à ce que vos enfants mangent beaucoup de fruits et de légumes, qu’ils consomment des céréales complètes au lieu de farine blanche et de l’eau au lieu de boissons sucrées. Bien sûr, ils ne doivent jamais manger sans contrôle. En outre, vous devriez plutôt inscrire vos enfants au club de sport avant qu’ils ne s’amusent uniquement avec leur smartphone, leur tablette ou leur console de jeu.

Les enfants atteints de sclérose en plaques peuvent également bénéficier d’une alimentation et d’un mode de vie sains, car cela permet d’optimiser le traitement et de réduire les taux de rechute.


IMC

IMC


L'indice de masse corporelle est un indicateur utile des risques pour la santé liés à un surpoids et à un poids insuffisant. C'est une valeur qui permet d'évaluer la corpulence d'une personne. Ce calcul prend en compte à la fois la taille, et à la fois le poids.

lebootcamp

Bootcamp


C'est une méthode minceur, créée par Valérie Orsoni, pour retrouver et stabiliser le poids idéal. Elle est formée de 4 phases Detox, Attaque, Équilibre, Booster et dispose 4 piliers : la nutrition, le fitness facile, la motivation et la gestion du stress et du sommeil.